A quel moment faut-il ouvrir le bal à un mariage ?

La première danse : Quand ouvrir le bal ?

Dans le cadre des préparatifs, les mariés-organisateurs nous posent souvent cette même question : « Quand est-ce que se fait l’ouverture de bal ? ». En effet, tous ont conscience qu’ils seront les premiers à danser mais ils ont, pour la plupart, besoin qu’on leur recommande le meilleur moment pour le faire.

A ce sujet, il faut savoir qu’il n’existe pas de réponse toute prête ! Chaque situation est différente et s’analyse au cas par cas en fonction de plusieurs critères. Toutefois, nous avons tenté d’éclaircir certains points en publiant ce billet qui, espérons-le, aidera de nombreux futurs-mariés. Plus exactement, voici les trois possibilités qui s’offrent aux couples en ce qui concerne le meilleur moment pour ouvrir le bal de mariage et laisser place à la danse…

Ouverture de bal à un mariage

Ouvrir le bal avant le service du repas

Idéal pour l’ambiance mais pas toujours réalisable, il est possible de confondre volontairement l’entrée en salle des mariés avec leur ouverture de bal. Plus exactement, il s’agirait pour eux de réaliser leur première danse avant même que le traiteur ne démarre son service. Pour cela, il faut bien évidemment que l’espace de danse soit déjà créé et que les tables ne l’occupent pas. Et par expérience, on sait bien que ce n’est pas toujours le cas (suivant la configuration du lieu de réception et le nombre d’invités présents).

Comment procéder pour le bon déroulement de l’ouverture de bal avant le repas ?

  1. Pour procéder de la meilleure manière qui soit, on demande aux invités de s’installer à leur place à table alors que les mariés sont quant à eux restés en retrait en dehors de la salle de réception.
  2. Dans la foulée de l’installation des invités à table, l’animateur de la soirée intervient au micro pour leur demander de se lever avant l’accueil des mariés (ce qui est toujours plus simple à faire que de leur imposer d’être attentifs et de se tenir sagement assis à leur place).
  3. Les mariés sont alors invités (sous les applaudissements des convives !) à rejoindre le centre de la piste avant que le DJ ne lance la musique d’ouverture de bal…
  4. La première danse s’effectue sous les regards attentionnés… Que c’est beau et romantique !
  5. Suivant ce qui a été défini avec le couple durant les préparatifs, le DJ/animateur demande aux invités de rejoindre les mariés pour danser le temps de quelques musiques avant le service du premier plat. Par contre, il ne faudrait pas que cette première pause musicale dure trop longtemps (pas plus de 15 à 20 min).

Vous vous douterez bien que de faire danser les invités avant même le démarrage du repas est idéal pour donner le ton de la fête. Surtout si on souhaite miser sur l’ambiance !

Mais attention, dans le cas d’une ouverture de bal avant le repas, il est préférable de laisser les invités trouver leur place et s’installer à table pour ensuite leur demander de se rapprocher pour danser. Les maintenir près de la piste de danse et les envoyer chercher leur place seulement à la suite de la pause musicale serait une perte de temps considérable qui ne favoriserait malheureusement pas le service du traiteur.

Astuce Sonovation : Les mariés peuvent aussi « entrer dans la salle » sur une musique relativement entrainante et poursuivre en dansant accompagnés de leurs invités (toujours avant le service du premier plat) bien que la « danse des mariés » peut être programmée plus tard dans la soirée !

Réaliser la première danse des mariés entre deux plats

C’est de cette manière que les couples procèdent le plus souvent. Le fait de pouvoir danser entre deux plats peut s’avérer nécessaire si le menu est assez long. L’ouverture de bal (suivie d’une courte pause musicale) au courant du repas est complémentaire aux animations et reste un excellent moyen de « faire bouger » les invités.

Dans le cas où la playlist du DJ doit également s’adapter aux personnes les plus âgées, il est envisageable de programmer les danses de salon, les madisons et les vieux rocks pendant cette première intermède musicale. On se doute bien qu’à 4h00 du matin il sera un peu tard pour le faire !

L’avantage d’une pause musicale c’est qu’on peut ajuster sa durée en fonction des besoins du traiteur. Dès lors que le plat suivant est prêt à être servi, le maître d’hôtel se rend à la rencontre du Disc-Jockey à la sono pour le prévenir. Ainsi, le DJ peut stopper sa musique (à la fin de celle en cours) et demander aux invités de rejoindre leurs places à table pour faciliter le déroulement du repas (l’enchainement logique des plats). Pour une animation non-dansante (jeux de mariage, projection d’un film, …), la durée est plus difficilement ajustable mais le traiteur s’adapte toujours très bien aux informations qui lui sont communiquées.

Le schéma de la soirée le plus courant à un mariage est le suivant (encore faut-il que le nombre de plats corresponde) :

  • Service de l’entrée ;
  • Animation N°1 ;
  • Service du plat chaud ;
  • Animation N°2 ;
  • Service du fromage ;
  • Ouverture de bal + pause musicale (le temps nécessaire à la préparation du dessert) ;
  • Présentation du dessert.

Dans la mesure où les desserts de mariage sont souvent présentés et servis en buffet, le simple fait de faire danser entre le fromage et le dessert offre au traiteur le temps et la tranquillité nécessaires à sa préparation. Et puisque les invités sont occupés sur le dancefloor, ils n’ont pas les yeux rivés sur le buffet qui prend forme.

Patienter jusqu’à après le dessert pour l’ouverture de bal et la danse

Parfois, danser avant ou pendant le repas peut s’avérer difficilement réalisable. Il est souvent nécessaire de patienter jusqu’à après le dessert pour que les mariés ouvrent le bal et que démarre la soirée dansante.

Dans certaines situations, la piste de danse se tient dans une pièce à l’écart et on comprend qu’il est assez délicat de faire passer les invités d’une salle à l’autre de manière répétée. Dans ce cas, la danse n’est possible qu’après le repas. Comme nous l’avons vu un peu plus haut, il en est de même lorsque des tables d’invités ou le buffet du traiteur sont installés sur l’espace qui occupera la danse. Il n’y a pas vraiment le choix que d’attendre que le mobilier soit retiré et que place soit faite pour que les danseurs puissent y accéder.

D’autres couples planifient volontairement l’ouverture de bal après le dessert. Il est tout à fait envisageable de manger et de danser seulement ensuite, ce n’est pas un problème ! Toutefois, il est indispensable que le repas ne se termine pas trop tard. Imaginez l’ennui des invités si rien ne se passe avant 2h ou 3h du matin. Nous l’avons déjà vécu par le passé et ce n’est pas très drôle pour eux comme pour nous.

Alors ? L’ouverture de bal avant, pendant ou après le repas ?

En réalité, chaque couple est libre d’imaginer l’ouverture de bal au moment où il le souhaite ! Cette préférence appartient à chacun. Les seules règles à respecter sont les suivantes :

  • Comprenez qu’il n’est pas envisageable de danser et de participer à un jeu de mariage en même temps. C’est soit une animation soit une pause musicale qu’il est possible de programmer en entre-plats, pas les deux ! (À moins qu’il ne s’agisse éventuellement d’une animation dansante ! Mais là on cherche clairement à compliquer les choses.)
  • Un nombre important d’animations organisées par les témoins repousse d’autant plus l’ouverture de bal. Pourquoi ? Parce que les animations seront accueillies entre les plats. Bien qu’il est possible de faire danser entre deux plats, il est difficilement envisageable de diffuser une vidéo sur les mariés ou de participer à un jeu après le dessert. Il faut savoir se dire qu’après le dessert, il faut que ça danse ! Lorsque nous élaborons le programme de la soirée de mariage (celui qui comprend les informations pour se coordonner avec le traiteur), nous sommes donc dépendants du nombre d’animations surprises prévues par les proches.
  • En dehors des exigences des mariés-organisateurs, le meilleur moment pour ouvrir le bal à un mariage peut être défini seulement à l’approche de l’événement après contact entre le DJ et les témoins/familles susceptibles d’intervenir à la soirée.

Idées pour l’ouverture de bal

Le DJ peut éventuellement demander aux convives de se rapprocher de la sono pour former un cercle et délimiter l’espace de danse si (et seulement si) c’est ce que les mariés souhaitent pour leur première danse.

Traditionnellement, l’ouverture de bal à un mariage est réalisée avec les parents. La mariée danse avec son père, et le marié avec sa mère, sur une valse Viennoise. C’est alors que les parents unissent leurs enfants pour terminer la danse. C’est assez symbolique.

Pour faire original, les mariés demandent au DeeJay de composer un medley de plusieurs musiques qu’ils auront définies. La chorégraphie est imaginée par les mariés eux-mêmes ou par un professionnel de la danse qui peut être d’une aide précieuse il faut l’avouer.

Pour ne pas devoir se retrouver qu’à deux sur la piste, certains couples imaginent leur première danse en mettant en scène les témoins, les demoiselles d’honneur, …

Si vous m’avez lu jusqu’ici, bravo ! J’espère que vous aurez apprécié cet article et surtout que je vous aurai aidé à définir le meilleur moment pour votre ouverture de bal dans le cas où vous organiseriez votre mariage. Partagez si possible votre expérience dans les commentaires !


Découvrez sans plus attendre l’article suivant : Animations et jeux de mariage

Tags: , ,

Laissez un commentaire